Mardi 31 octobre à 19 heures 45

LA RADIOLOCALISATION DES RÉSEAUX NOYÉS DES ABÎMES

Jeudi 26 octobre 2017, par Jacques Beilin // Conférences

Mardi 31 octobre à 19 heures 45 dans le salon souterrain du Club alpin d’Île-de-France, 12 rue Boissonade Nous aurons le plaisir d’accueillir Daniel CHAILLOUX

LA RADIOLOCALISATION DES RÉSEAUX NOYÉS DES ABÎMES

La radiolocalisation est une technique qui permet de localiser en surface une balise d’émission disposée dans la galerie d’une cavité souterraine. Les applications sont multiples : caler la topographie d’une grotte à long développement et à grande extension horizontale, rechercher une nouvelle entrée dans la cavité, relier deux cavités, forer un puits ou un tunnel. Classiquement, les antennes d’émission sont de forme annulaire, pouvant aller d’une cinquantaine de centimètres de diamètre jusqu’à 1,30m. Elles permettent de générer un champ magnétique intense capable de traverser jusqu’à 180 mètres de recouvrement. Elles sont pratiques et efficaces si la cavité est spacieuse et si le portage n’est pas trop compliqué. Pour radiolocaliser une galerie noyée ou si la balise d’émission doit passer par une zone siphonnante, le système doit être adapté à ces conditions aquatiques. L’antenne peut alors prendre la forme d’un solénoïde bobiné autour d’un noyau de ferrite ou de mu-métal. Un tube PVC haute pression étanche protège l’antenne, l’électronique et la batterie. L’ensemble est alors autonome et facile à transporter. La balise est équilibrée et pointe l’antenne vers le haut. Elle vient ainsi buter sur le plafond de la galerie. Lors de cette conférence, le principe de la radiolocalisation sera rappelé. Les résultats obtenus lors de son utilisation à l’évent de Coudoulière dans l’Hérault et à la rivière souterraine de la Rainette en Ardèche seront présentés. Si le temps le permet, le système Cave-Link permettant l’envoi de messages SMS à travers le sol sera également exposé.